L'Inauguration

Chers Amis du Père Castor,

 

En moins de dix-huit mois, voici sorti de terre, un rêve que nous dorlotons depuis douze ans !

Ce rêve a fédéré l'attention, la conviction, les énergies de plus d'un millier d'entre nous, des Maires du canton au Ministre de la Culture et de la Communication, et tous les amis du Père Castor qui ont soutenu le projet dès l'origine, sans oublier les maçons qui chantaient en posant leurs pierres.

Nous sommes heureux de vous annoncer l'inauguration de la Maison du Père Castor pour le vendredi 13 octobre 2006, notez bien la date ! Vous trouverez sous ce pli, l'invitation à nous rassembler ce jour-là.

Pour cette occasion, nous avons choisi de publier en fac-similé, Je fais mes masques, le premier des albums du Père Castor publié en 1931, agrémenté d'une préface de Michel DEFOURNY dont voici un extrait :. « Lorsque Paul Faucher, en 1931, publie deux livres d'activités, Je fais mes masques et Je découpe, c'est une grande aventure éditoriale, artistique, humaniste et pédagogique du XXe siècle qui débute. Ces deux albums seront bientôt suivis par d'autres dont la réalisation est confiée à des artistes et des écrivains venus de tous les horizons. Je fais mes masques et Je découpe sont l'œuvre de Nathalia Tchelpanova, l'épouse du philosophe Brice Parain, qui avait été formée en Union Soviétique, à l'époque des grands bouleversements politiques, sociaux et artistiques. Là-bas, le livre pour enfants était pris très au sérieux : poètes et plasticiens avaient mis leur talent au service de l'enfance. (...)

Alors que l'Occident regarde avec condescendance les populations des colonies et d'ailleurs, Paul Faucher et Nathalie Parain, dans Je fais mes masques, proposent aux petits Français de se fondre dans la peau d'un Noir, d'être fier d'apparaître sous les traits d'un jeune Hindou au turban ou de sourire comme une petite paysanne russe. C'est que les enfants de la terre se ressemblent par-delà leurs différences. Sans doute est-ce le message de la couverture de Je fais mes masques, dont le graphisme s'apparente à celui de l'affiche ou du manifeste. La collection « Enfants de la Terre » née après la seconde Guerre Mondiale permettra au Père Castor de développer cette approche humaniste fondée sur le respect des cultures de la planète.» A bientôt, j'espère, très cordialement vôtre.

Le Président François Faucher

Monsieur Guy MONTET

Président du Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU)

du Pôle d'Economie du Patrimoine du Canton de Saint Germain les Belles

et le Comité Syndical

Monsieur François FAUCHER

Président de l'Association des Amis du Père Castor

ont le plaisir de vous convier à l'inauguration de la

Médiathèque Intercommunale « Maison du Père Castor »

par

Monsieur Dominique BUR

Préfet de la Région Limousin — Préfet de la Haute Vienne

en présence de

Monsieur Jean-Paul DENANOT

Président du Conseil Régional du Limousin

ou de son représentant

et de

Madame Marie-Françoise PEROL-DUMONT

Présidente du Conseil Général de la Haute Vienne

le vendredi 13 octobre 2006 à llh

sur le site de Forgeneuve à Meuzac (87)

Réponse souhaitée avant le 10 octobre - tel: 05 55 09 97 12

On s'affaire !